Jonathan Wilson – Desert Raven

Californie, 70’s revival. Jonathan Wilson est à la croisée de Neil Young et de David Gilmour, façon XXIème siècle. Une pop légèrement psyché qui donne envie de se laisser pousser, de prendre sa guitare sèche et de s’installer autour d’un feu de camp.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s